Thursday, July 19th, 2018

Foot:Mondial 2018-Des débuts presque parfaits pour les Diables Rouges

Published on juin 19, 2018 by   ·   No Comments

Ce fut beaucoup plus dur que prévu, mais les Diables Rouges se sont quand même largement imposés face au Panama (3-0). Tous les buts ont été inscrits en seconde période, après un éclair de génie de Dries Mertens juste après le repos, puis un doublé de Romelu Lukaku sur un service fabuleux de De Bruyne puis sur une contre-attaque initiée par Hazard.

8

Certes, tout ne fut pas parfait, loin de là. Mais les hommes de Roberto Martinez débutent leur tournoi de la meilleure des manières. Contrairement à d’autres équipes.

Une mi-temps stressante, une autre beaucoup plus tranquille. Durant les 45 premières minutes, les Diables Rouges ont tenté de bousculer le bloc très bas du Panama, positionné en 4-1-4-1. S’ils ont réussi à se créer des occasions, le dernier geste a souvent fait défaut. Et au plus les minutes passaient, au plus les Panaméens ont pris confiance. A la pause, tout le monde s’est dit que le match n’avait pas tourné comme on l’espérait.

3

C’est un éclair de génie de Dries Mertens qui a permis de débloquer cette rencontre. Sur un ballon renvoyé par la défense, le joueur de Naples a envoyé une volée exceptionnelle, qui a terminé au fond des filets. Le plus dur était fait pour les Belges, qui ont ensuite pu profiter des espaces offerts par l’adverse pour être plus consistants. Et surtout, creuser l’écart, via un doublé de Romelu Lukaku. D’abord sur un service cinq étoiles de Kevin De Bruyne, ensuite sur un contre-attaque bien menée par Eden Hazard. 3-0, le tarif est lourd. Et les Belges débutent idéalement cette Coupe du Monde. On ne va pas s’en plaindre!

22

 L’homme du match
Comme au Brésil il y a quatre ans, lorsqu’il avait inscrit le but victorieux contre l’Algérie, c’est Dries Mertens qui a libéré les Diables dans cette rencontre face au Panama. Certes, Lukaku a inscrit un doublé mais que serait-il advenu s’il n’avait pas débloqué la situation? Sur un deuxième ballon, le petit ailier de Naples, les cheveux teints en blond pour l’occasion, a réussi une reprise de volée exceptionnelle qui n’a laissé aucune chance au portier panaméen. Un geste de classe comme il en a déjà réussi beaucoup en Serie A. Longtemps réduit à un rôle de joker de luxe en équipe nationale, Dries Mertens est devenu un pion incontournable sur l’échiquier de Martinez. Très actif, remuant, passeur, l’ailier de Naples a réalisé une prestation aboutie. De bon augure pour la suite.

1

Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Tags: , , , ,

Readers Comments (0)




Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.

Protected by WP Anti Spam

DERNIERS GRANDS TITRES

Messages récents

Publicité

nouvelles

Facebook

Likebox Slider Pro for WordPress
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook