Thursday, July 19th, 2018

Foot:Mondial 2018-La France se sort du piège australien

Published on juin 16, 2018 by   ·   No Comments

Avec une équipe jeune et inexpérimentée au coup d’envoi, la France a fini par émerger péniblement contre l’Australie (2-1, Griezmann sur penalty, Jedinak sur penalty, Behich csc) dans ce premier match du groupe C.

24

Valeureuse et combative jusqu’au bout, l’Australie a vendu chèrement sa peau mais a affiché ses limites sur le plan offensif. Sans inspiration, amorphes, insipides, les Bleus se sont longtemps cassé les dents sur la défense des Socceroos, où Bert Van Marwijk semble déjà avoir imprimé sa griffe. Les hommes de Deschamps ont finalement trouvé la faille sur penalty… suite à l’intervention du VAR. La victoire, c’est à un peu près tout ce que retiendront les Bleus, dont certains observateurs ont fait leur principal favori. Une entrée en matière plutôt laborieuse pour les Français.

19
La jeunesse et le talent vs la rigueur défensive et la puissance physique: voilà comment on peut résumer l’opposition entre la France et l’Australie. Après un début prometteur, les Bleus ont éprouvé toutes les peines du monde à créer le jeu, dérangée par une équipe australienne très bien organisée. Pas de folie, pas de créativité, pas de changement de rythme, pas d’exploit individuel dans les rangs français. En deuxième période, c’est grâce à l’intervention du VAR que la France a finalement débloqué le verrou. Après un (léger) accrochage de Risdon sur Griezmann, l’arbitre est revenu sur sa décision et a indiqué le point de penalty après avoir consulté le VAR. Le maître à jouer des Bleus s’est fait justice lui-même (1-0). Une décision compréhensible car il y avait bel et bien un léger contact.

23

Alors que la France semblait avoir fait le plus dur en marquant, l’Australie est revenue dans le coup… sur penalty. Suite à une faute de main complètement stupide d’Umtiti dans le grand rectangle, Jedinak remettait les compteurs à égalité. A dix minutes de la fin, Pogba (ou est-ce Behich qui touche le ballon en dernier?), redonnait l’avance à son équipe après un une-deux avec Giroud, monté au jeu en cours de match. Le ballon avait franchi la ligne de quelques centimètres à peine, au grand désappointement de Mathew Ryan, complètement impuissant pour le coup. Malgré un baroud d’honneur des Australiens, le score est resté inchangé. Quel soulagement pour la France!

43

 L’homme du match
Difficile de sortir une individualité de cette rencontre qui n’a jamais atteint des sommets de qualité et a été marquée par de nombreuses imprécisions. Si le choix de la FIFA s’est porté (étrangement) sur Antoine Griezmann, nous retiendrons en revanche la prestation convaincante de Lucas Hernandez sur le flanc gauche. Le défenseur de l’Atletico Madrid a remporté 100% de ses duels en première mi-temps et a montré une excellente mentalité.15

Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Tags: , , , ,

Readers Comments (0)




Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.

Protected by WP Anti Spam

DERNIERS GRANDS TITRES

Messages récents

Publicité

nouvelles

Facebook

Likebox Slider Pro for WordPress
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook