Wednesday, June 26th, 2019

Handball:Fédération djiboutienne de handball-D’une pierre, trois coups

Published on novembre 8, 2013 by   ·   No Comments

Répartie en trois volets, la formation technique de haut niveau en handball, qui a demarré vendredi 1er novembre dernier, touche au total 90 personnes  qui suivent les cours théoriques et pratiques dispensés par un expert international mandaté par la fédération internationale de handball.

La fédération djiboutienne de handball a procédé vendredi 1 novembre dernier au lancement d’une formation technique de haut niveau. D’une durée de 12 jours, la session cible les entraîneurs de handball, les animateurs des centres de développement communautaire et les étudiants poursuivant des cursus universitaires en sports.

L’initiative jouit de l’appui   technique et financier de la fédération internationale de handball, du Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports et du Comité Olympique Djiboutien.

Répartie en trois volets, cette formation touche au total 90 personnes  qui suivent les cours théoriques et pratiques dispensés par un expert international mandaté par la fédération internationale de handball. Citons en l’occurrence Alain Dessertenne, expert français spécialiste de l’éducation sportive et du handball scolaire.

S’exprimant lors du lancement de ce programme, le président de la  FDH  a indiqué que cette initiative est la pierre angulaire d’une politique de valorisation du capital humain sur le moyen et long terme.

Il a mis en exergue que le processus concerne les centres de développement communautaire et les écoles, énorme vivier ou on peut trouver de nombreux talents. De ce fait, les animateurs des CDC, qui côtoient quotidiennement des enfants et des jeunes, peuvent devenir des relais essentiels dans la détection de talents selon Ahmed Mohamed Taher Alias Ayka.

L’homme n’a pas manqué de rendre hommage au soutien permanent que la fédération internationale de handball, le Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports et le Comité Olympique Djiboutien apportent au développement de cette discipline sportive en République de Djibouti.

De son côté, le directeur des sports par intérim, Ahmed Houssein Kahiyeh alias Agon, a mis l’accent sur la nécessité de renforcer les capacités des hommes et des femmes qui œuvrent auprès des jeunes et sur une mise à jour des connaissances de ces acteurs de premier plan. Le responsable du SEJS a par ailleurs invité les participants à suivre avec assiduité les cours dispensés par l’expert.

Rappelons  que depuis plusieurs années les dirigeants de la fédération djiboutienne de handball ont placé haut la barre en élaborant un plan d’actions ambitieux pour mieux relever les défis qui font obstacle au réel développement du handball Djiboutien.

Le mérite revient à l’ancien président Ramzi Fouad Salem et à son successeur Ahmed Mohamed Alias Ayka qui poursuit avec succès l’œuvre de son prédécesseur.

Facebooktwittergoogle_pluspinterest

Tags: , , , , , , , , , ,

Readers Comments (0)




Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.

Protected by WP Anti Spam

DERNIERS GRANDS TITRES

Messages récents

Publicité

nouvelles

Facebook

Likebox Slider Pro for WordPress
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook